Intoxication au Xanax : des accusations seront portées

Des suspects arrêtés par la Régie de police de Memphrémagog (RPM) en marge de l’intoxication de jeunes de Magog par la drogue appelée «Xanax» devront répondre de leurs actes.

La RPM annonce que trois des cinq suspects seront accusés en rapport à cette affaire. Ceux-ci sont âgés de 17, 18 et 20 ans.

Lire aussi: Des ados intoxiqués par une drogue non identifiée

Intoxication au «Xanax» : deux autres individus arrêtés

En janvier, on apprenait que des adolescents avaient été hospitalisés après avoir consommé ce type de drogue dont on ne connaissait pas l’origine.

Les agents de la RPM avaient ouvert une enquête et avaient procédé à des perquisitions et des arrestations les 25 et 27 janvier dernier.

Parallèlement, on avait fait analyser la substance saisie.

«Les retours d’analyse ont permis de constater que les comprimés fabriqués de façon artisanale étaient en fait des répliques du médicament Xanax», commente Mickaël Laroche, agent aux relations médias à la RPM.

«Les quelques pilules analysées ne contenaient donc pas de trace de Fentanyl ou de Carfentanyl, comme certaines autres saisies dans la province.»

La RPM demeure à l’affût afin de de recevoir d’autres informations pertinentes concernant la vente illégale de cette drogue, ajoute M. Laroche.

Toute personne détenant de l'information au sujet du Xanax peut contacter de façon confidentielle la RPM au 819-843-3334.