Intimidation : les policiers s'attaquent au crime organisé dans les bars

Des policiers municipaux, provinciaux et fédéraux se sont retrouvés dans des bars partout à travers la province, jeudi, mais ce n'était pas pour fraterniser autour d'un verre à l'approche des Fêtes.

Les policiers de la Sûreté du Québec en collaboration avec les collègues de la GRC et ceux de 25 services de police municipaux étaient sur le terrain dans une offensive visant à contrer l'intimidation par le crime organisé dans les bars.

Pas moins de 132 établissements licenciés, situés dans une dizaine de régions du Québec ont reçu la visite des hommes en uniforme venus développer des liens avec les tenanciers et le personnel de ces débits d'alcool afin d'augmenter le sentiment de sécurité à l'intérieur de ces établissements.

En Estrie, 23 établissements ont reçu la visite d’agents, mentionne Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ en Estrie.

La démarche s'inscrit dans l'objectif plus vaste de lutter contre le crime organisé et vise à terme à déployer une présence policière coordonnée dans des établissements licenciés.

Dans ce cas plus précis, l'offensive cible la présence de membres du crime organisé et surtout des trafiquants de stupéfiants dans les bars.

Toute information sur des établissements fréquentés par le crime organisé ou des trafiquants de stupéfiants peut être rapportée à la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

- Avec La Presse Canadienne et Claude Plante