Une personne a été grièvement blessée, lundi soir, lors de l’incendie survenu dans un immeuble de la rue Papineau.

Incendie sur Papineau: un locataire grièvement blessé

Une personne a été grièvement blessée, lundi soir, lors de l’incendie survenu au 1310 de la rue Papineau. Le locataire de l’immeuble à logements luttait pour sa vie mardi.

L’homme a été transporté dans un centre spécialisé pour les grands brûlés à Montréal, signale Daniel Gingras, chef aux opérations du Service de protection contre les incendies de la Ville de Sherbrooke.

« Il a subi d’importantes brûlures et il a respiré beaucoup de fumée », dit-il.

« On craint pour sa vie. »

Le feu s’est déclaré vers 20 h 45 dans un des 12 logements du bâtiment. Les locataires ont été évacués.

On a pu circonscrire les flammes rapidement. Le logement de la victime a été le plus endommagé, ajoute M. Gingras.

Selon lui, un article de fumeur serait en cause dans ce sinistre.

+

Un incendie s'est déclaré dans cette maison comptant trois logements sur la rue Galt.

Rue Galt Ouest

Plus tard vers 3 h 15 dans la nuit de lundi à mardi, les pompiers ont dû intervenir au 2313 de la rue Galt Ouest. Une matière combustible laissée trop près d’une source de chaleur aurait allumé un incendie dans un des trois logements aménagés dans cette maison.

L’immeuble a été évacué, commente le chef Gingras.

L’occupant du logement où le feu a pris naissance a toutefois été blessé lorsqu’il s’est extirpé de son appartement par une fenêtre. On ne craint pas pour sa vie, précise M. Gingras.

« Son logement a été le plus endommagé des trois », souligne-t-il.

« Les occupants des autres logements pourront réintégrer plus rapidement, car ils ont été moins touchés par l’eau et la fumée. »

+

Le travail des pompiers a été compliqué par tout le matériel entassé dans la maison et sur le terrain.

Important incendie sur la rue Rivier

Un incendie majeur s’est déclaré mardi en début de soirée dans une maison unifamiliale sur la rue Rivier dans le secteur Fleurimont. Un homme d’un certain âge a été transporté à l’hôpital, mais sa vie ne serait pas en danger.

Selon les premières informations qui n’ont pas été confirmées par les pompiers, le feu aurait pris naissance dans le sous-sol.

Le travail des pompiers a été compliqué par tout le matériel entassé dans la maison et sur le terrain. Le propriétaire de la maison aurait le syndrome de Diogène selon les voisins rencontrés sur place. Ce trouble rend certaines personnes incapables de jeter du matériel, elles accumulent alors toutes sortes d’objets pendant des années. Il y avait notamment plusieurs palettes de bois qui empêchaient les pompiers de bien avancer. Un chien était également présent dans la maison, on ne connaît pas son état pour le moment.

Trois camions de pompiers étaient sur place pour combattre l’incendie.