Il utilisait la violence pour soutirer de l'argent à sa grand-mère

Un individu de 25 ans de Sherbrooke est détenu pour avoir vraisemblablement soutiré plus de 70 000 $ à sa grand-mère contre son gré.
C'est un appel de l'octogénaire au Service de police de Sherbrooke qui a permis de mettre fin au manège de l'accusé.
«Le petit-fils était en état de crise. La victime nous a alors avisés. C'est en discutant avec elle que les policiers ont découvert l'ampleur de la problématique», explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Philippe Dubois.
Depuis 2014, l'individu aurait utilisé divers moyens de violence physique et psychologique pour soutirer de l'argent à sa grand-mère âgée.
«L'individu poussait la femme âgée pour lui demander de l'argent. Il aurait aussi endommagé des meubles et des objets appartenant à la plaignante pour l'intimider», mentionne le porte-parole du SPS.
Le SPS mentionne que l'importante somme d'argent était réclamée notamment pour payer des dettes.
«Vraisemblablement des dettes de drogue», confirme le porte-parole du SPS.
Bien connu des milieux policiers, l'individu de 25 ans devrait faire face à des accusations de vol, extorsion et harcèlement criminel au palais de justice de Sherbrooke.
Une petite quantité des plants de marijuana ont été découverts chez l'accusé lors de la perquisition policière.