Il crève les pneus de ses ex

Un individu de Sherbrooke s'est vengé de trois ex-conjointes en crevant les pneus de leurs véhicules puis en égratignant la peinture de l'un d'entre eux.
L'individu de 64 ans a reconnu, jeudi, des méfaits de plus de 5000 $ devant la juge Claire Desgens de la Cour du Québec au palais de justice de Sherbrooke.
Ces gestes se sont déroulés entre août 2015 et novembre 2016. Le véhicule d'une première victime a été la cible de Paquette pour un montant de plus de 7500 $.L'accusé a reconnu d'avoir causé pour 5111 $ sur le véhicule de son ex-conjointe en rayant la peinture. Il a aussi reconnu avoir causé six crevaisons à ce véhicule.
Pour une deuxième victime, ce sont sept crevaisons qui ont été causées par Paquette. Même si la troisième victime a retiré sa plainte, Jean Paquette a reconnu deux crevaisons.
Un rapport présentenciel a été demandé pour éclairer le tribunal. Pour le moment, rien ne semble expliquer les gestes que l'individu sans antécédent judiciaire a avoués. L'avocat de la défense Me Marc-André Champagne de l'aide juridique et Me Laurence Bélanger du ministère public feront les observations sur la peine dans le dossier le 24 novembre prochain.