Hydari veut des procès séparés pour chaque victime alléguée

Sekandar Hydari souhaite faire des procès séparés pour chacune des six victimes pour lesquelles il est accusé d’agression sexuelle.

L’individu est accusé d’avoir léché au visage et touché aux fesses des inconnues croisées sur la rue.

Lire aussi: Accusé d'avoir léché des inconnues: Hydari aurait fait six victimes

Devant le juge Érick Vanchestein de la Cour du Québec, mercredi, l’avocate de la défense Me Jessyca Duval de l’aide juridique s’est engagée à déposer rapidement une requête en procès séparés.
« Mon client n’a pas de contact ou de réseau. Il habite à Brossard», a expliqué Me Duval concernant la situation de son client.
Le juge Vanchestein a retenu le 30 août prochain pour que soit débattue la requête en procès séparé.
Hydari aurait fait quatre victimes dans un premier dossier dont une mineure, puis deux victimes dans l’autre dossier. Ces deux autres victimes se sont manifestées à la suite de la médiatisation des premiers incidents.
On lui reproche des agressions sexuelles survenues entre septembre et décembre 2017.
Le suspect de 45 ans avait arrêté sur la rue King Est, lorsqu’un patrouilleur a fait le lien avec une description d’un homme recherché pour des agressions survenues au cours du mois de novembre.
Hydari s’approchait des personnes en leur demandant l’heure ou une adresse inscrite sur un bout de papier. Il en aurait alors profité pour leur faire un câlin, des attouchements sexuels et même leur lécher le visage.
Sekandar Hydari ne parle ni français ni anglais.
Il ne possède pas d’antécédent judiciaire.
C’est Me Marie-Line Ducharme qui représente le ministère public dans cette affaire.