Le bâtiment de deux étages qui a été la proie des flammes mardi soir a été déclaré perte totale. Les dommages sont évalués à un demi-million $.

Feu chez Vision canine : le dossier transmis à la police

L’origine de l’incendie qui a causé pour plus d’un demi-million $ de dommages au complexe Vision canine de la rue Wellington Sud à Sherbrooke demeure indéterminée.

Le bâtiment de deux étages qui a été la proie des flammes mardi soir a été déclaré perte totale.

À lire aussi: Un incendie ravage Vision canine [PHOTOS]

Les pompiers du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke (SPIS) ont dû revenir sur place, mercredi matin, afin d’éteindre certains débris qui s’étaient embrasés de nouveau au cours de la nuit.

Tôt mercredi matin, les inspecteurs en enquête-incendie du SPIS ont entrepris de fouiller les décombres afin de trouver la cause du sinistre.

Aucune piste n’est retenue pour le moment, mais le SPIS a demandé l’aide du Service de police de Sherbrooke dans ses recherches.

« Demander l’aide technique des enquêteurs du Service de police de Sherbrooke ne veut pas dire que l’incendie est criminel. Nous avons besoin de leur support afin de valider certains éléments. Il est encore trop tôt pour confirmer une hypothèse sur l’origine de l’incendie », explique le chef de division prévention du SPIS, Dany Robitaille.

« Après analyse de la scène par les enquêteurs, des éléments particuliers nous amènent à croire à un incendie d’origine suspecte. Le SPS demande l’aide de la population », ajoute le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

 Dany Robitaille

Fouille minutieuse

Au cours de la journée, les inspecteurs en incendie ont fouillé le bâtiment de fond en comble.

« Nous avons fouillé le sous-sol, le rez-de-chaussée et le deuxième étage. Certains éléments doivent être fouillés davantage », explique le chef de division prévention du SPIS.

Le chien renifleur du service de détection canine Vesta, spécialisé dans la détection d’accélérant sur les scènes d’incendies, a contribué aux recherches dans les décombres du bâtiment.

« Ces recherches ont permis d’écarter certaines hypothèses », mentionne le chef Robitaille.

Ce dernier estime les pertes du bâtiment et du contenu du complexe Vision canine à plus de 500 000 $.

« Nous pouvons situer l’incendie dans un secteur précis qui est monté à la toiture. Le travail est plus long parce nous devons analyser certaines parties du bâtiment pour s’assurer que la structure est solide pour la sécurité de nos employés », signale Dany Robitaille du SPIS.

Personne n’a été blessé lors de cet incendie qui s’est déclaré vers 21 h 20 au 1772 de la rue Wellington Sud dans l’arrondissement de Lennoxville. Aucun animal n’a péri lors de ce sinistre. 

L’origine de l’incendie qui a causé pour plus d’un demi-million $ de dommages au complexe Vision canine de la rue Wellington Sud à Sherbrooke demeure indéterminée.

Du fil à retordre

La configuration du toit du bâtiment de deux étages a donné du fil à retordre à la vingtaine de pompiers qui ont travaillé à maîtriser les flammes.

La propriétaire des lieux a été transportée en milieu de nuit à l’hôpital par mesure préventive étant donné qu’elle avait inhalé de la fumée.

Le complexe Vision canine est une école de dressage, une garderie et un centre de toilettage pour animaux.

Le SPS demande aux personnes qui posséderaient de l’information sur cet incendie de téléphoner au 819-821-5555.