Un périmètre de sécurité avait été érigé, dimanche, sur les lieux de l'agression.
Un périmètre de sécurité avait été érigé, dimanche, sur les lieux de l'agression.

Félix-Antoine Banville toujours recherché

Trois-Rivières — Toujours aucune trace de Félix-Antoine Banville. Le jeune homme de 25 ans, qui souffre de schizophrénie, est recherché pour avoir agressé son père, dimanche matin, dans une résidence, située à l’intersection des rues Saint-Jude et La Jonquière, dans le quartier Sainte-Marguerite, à Trois-Rivières.

«Les recherches se poursuivent pour retrouver M. Banville. Les 15 patrouilleurs sont aux aguets concernant cet individu et les enquêteurs poursuivent leur travail. Ils effectuent des vérifications et des recherches afin de tenter de localiser M. Banville», explique l’agente Michèle Loranger, porte-parole de la police de Trois-Rivières.

Félix-Antoine Banville

Le signalement de M. Banville a été transmis aux autres corps de police. «On a avisé les services de police aux alentours dont la Sûreté du Québec. Il y a peut-être possibilité qu’il ait quitté la ville. On a eu comme information qu’il se déplaçait régulièrement en faisant du pouce», explique l’agente Loranger.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a notamment été prévenu. «On a eu l’information qu’il a déjà habité à Québec. On a demandé l’assistance de la SPVQ. Ils sont allés vérifier les endroits où il a déjà demeuré, mais ça s’est révélé négatif», mentionne l’agente Loranger.

Rappelons que Banville a été arrêté à la suite d’un dossier de violence familiale en septembre 2019. À la suite d’une ordonnance de la cour, il devait demeurer 24 heures sur 24 au centre de thérapie en dépendances et en réinsertion sociale De l’autre côté de l’ombre à Bécancour. Il a quitté les lieux au cours de la nuit de samedi à dimanche. Au cours de la matinée, il s’en serait pris à son père. Ce dernier a été conduit au Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR). Il a reçu son congé dimanche en soirée.

Au moment des faits, Félix-Antoine Banville portait un manteau d’hiver de couleur vert pâle ainsi qu’un béret noir. Il mesure 1,75 m. et pèse 68 kg. Il a les yeux bleus. Les policiers demandent aux gens de ne pas intervenir auprès de Banville et de plutôt aviser les autorités s"ils le voient.

Toute personne, ayant de l’information sur cet individu, peut communiquer avec la Direction de la police de Trois-Rivières via la ligne HALTE AU CRIME au 819 691-2929, touche #6.