Une femme de 35 ans a dû sauter du 2e étage de cet immeuble à appartements de la rue Joël, dans le secteur Saint-Nicéphore de Drummondville, afin d'évacuer son appartement en flammes.

Elle saute du 2e étage pour fuir les flammes

Une femme de 35 ans a dû sauter de son balcon situé au deuxième étage afin d'échapper à l'incendie qui faisait rage dans son appartement. L'événement est survenu vers 3h30 dans la nuit de mardi à mercredi, dans un logement du 27 rue Joël à Drummondville, secteur Saint-Nicéphore.
Selon la version donnée par la victime, c'est un article de fumeur qui serait à l'origine de l'incendie. Le brasier aurait d'ailleurs pris naissance dans le divan sur lequel la dame s'était assoupie. C'est son détecteur de fumée qui l'a tirée de son profond sommeil.
« Son détecteur de fumée lui a sauvé la vie, confirme le capitaine Pascal Roux du Service de sécurité incendie de Drummondville. Le feu a pris naissance à côté d'elle. »
Dès qu'elle eut repris ses esprits, la dame s'est aperçue qu'elle était prisonnière de sa résidence. Elle s'est alors rendue sur son balcon où des voisins l'ont accompagné afin qu'elle puisse sauter sans se blesser. Intoxiquée légèrement par la fumée et les cheveux partiellement brûlés, elle a été transportée au centre hospitalier Sainte-Croix pour y recevoir les soins appropriés. Elle a reçu son congé de l'hôpital en matinée.
L'évaluation préliminaire fait état de dommages se rapprochant des 100 000 $.
L'appartement où les flammes ont pris naissance est une perte totale, alors que les deux se retrouvant en dessous (au rez-de-chaussé et au sous-sol) ont été endommagés par l'eau. Les trois logements se retrouvant dans la portion de droite du bâtiment n'ont toutefois pas été affectés grâce à l'intervention rapide des pompiers.