Une femme de Sherbrooke a pris le volant complètement ivre, mardi après-midi, alors que les élèves terminaient leurs cours au centre-ville de Magog.

Elle prend le volant en état d'ébriété à la sortie des classes

Voyant une femme prendre le volant en état d’ébriété avancé, alors que les enfants sortaient de l’école, un citoyen a immédiatement contacté les policiers.

L’événement est survenu mardi vers 14 h 45 à Magog. La Régie de police de Memphrémagog (RPM) a reçu une information voulant qu’une dame venait de quitter un restaurant du centre-ville en état d’ébriété.

« Le témoin dit ne pas avoir hésité à appeler voyant l’heure de la sortie des classes scolaire », relate Nathalie Fréchette, lieutenante intérimaire à la RPM.

« Les agents de police ont alors patrouillé dans le secteur et ont retracé le véhicule sur la rue St-Patrice Est, près du boulevard Industriel. » 

Après l’interception du véhicule, les policiers ont procédé à l’arrestation de la conductrice pour conduite de véhicule avec les capacités affaiblies par l’alcool. 

Quatre fois la limite

« Une fois rendue au poste de police, la dame a fourni un premier échantillon d’haleine ayant un taux de 330 millilitres d’alcool par 100 millilitres de sang. Le second échantillon d’haleine montrait un taux de 340 millilitres d’alcool par 100 millilitres de sang », ajoute Mme Fréchette. 

« Il s’agit d’un taux qui est quatre fois plus haut que la limite permise par la loi. »

La suspecte est une Sherbrookoise de 40 ans, sans antécédent judiciaire. Elle a été libérée par voie de sommation, précise la porte-parole.