La SQ avait entrepris des recherches dans le secteur du mont Gosford la semaine dernière.

Disparition: la SQ met fin aux recherches au mont Gosford

La Sûreté du Québec a mis fin aux recherches sur le terrain dans le but de retrouver Matthieu Lapierre au mont Gosford, à Saint-Augustin-de-Woburn.

«Tout ce qui était possible de faire, ça a été fait!», a déclaré la relationniste de la SQ, Aurélie Guindon, mardi.

À lire aussi: Toujours sans nouvelle de Matthieu Lapierre à Gosford

L’enquête parallèle se poursuit cependant, avec des vérifications sporadiques dans le secteur du mont Gosford où l’auto de M. Lapierre a été retrouvée, la semaine dernière.

Rappelons que l’homme Saint-Hyacinthe a été aperçu pour la dernière fois le samedi 25 mai, au centre-ville de Magog, où il aurait fait des achats de vivres dans un supermarché. Il ne s’était pas présenté le dimanche suivant à un souper de famille où il était attendu, ni à son travail le lundi matin.

Le territoire des Sentiers frontaliers pédestres, qui partent du secteur du mont Gosford et qui ont pu être empruntés par M. Lapierre, couvre des centaines de kilomètres, dans plusieurs directions, comme vers la montagne de Marbre, le mont Mégantic et même «l’Appalachian Trail», du côté américain.

La SQ avait déployé la semaine dernière, son hélicoptère et une équipe équestre pour les recherches.

Des corps policiers des États-Unis ont d’ailleurs été contactés par la SQ afin qu’ils soient au courant de la disparition qui inquiète les autorités canadiennes, et d’aucuns ont même participé aux recherches de l’autre côté de la frontière.

La SQ souhaite réitérer sa demande aux citoyens et aux marcheurs des sentiers du secteur, qui auraient pu apercevoir M. Lapierre, de contacter les policiers ou la Centrale d’information criminelle de la SQ, au 1-800-659-4264.