Stéphane Cormier

Disparition de Stéphane Cormier: un criminel endurci accusé de meurtre

Bryan Demers Thibault fera face à une accusation de meurtre prémédité relativement à la disparition nébuleuse de Stéphane Cormier survenue en mai 2011, à Drummondville.
Bryan Demers-Thibeault
Ce sont de nouveaux éléments de preuve émanant de l'enquête menée par le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la Sûreté du Québec qui ont permis le dépôt de cette grave accusation, mercredi matin, au palais de justice de Québec.
Demers Thibault est loin d'en être à ses premiers démêlés avec la justice. Il a été condamné, mardi, à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 15 ans pour le meurtre de son cochambreur, Robert Lepage, survenu en mai 2014, à Québec dans le secteur de Limoilou. Par le passé, il a notamment été reconnu coupable de voies de fait sur un agent de la paix, de méfait, de vol, d'extorsion et d'usage de faux documents.
La victime de 42 ans, avait été rapportée disparu par les membres de sa famille en avril 2011, car ils avaient des raisons de craindre pour sa sécurité.
Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.