Deux citoyennes de Sherbrooke arnaquées par des fraudeurs.

Deux Sherbrookoises victimes de fraude

SHERBROOKE - Des fraudeurs qui utilisent l’Agence du revenu du Canada (ARC) pour arnaquer des citoyens ont réussi à soutirer 13 000 $ à deux femmes de Sherbrooke au cours des derniers jours.

Une dame âgée s’est fait soutirer 8000 $ après avoir été sollicitée au téléphone par un fraudeur qui se faisait passer pour un employé fédéral.

Après avoir été bernée par le beau parleur qui utilisait un ton frôlant le harcèlement, elle s’est rendue à la banque retirer l’importante somme.

Un individu l’attendait à un coin de rue pour un rendez-vous préalablement fixé pour récupérer l’argent dans une enveloppe.

« Le suspect a utilisé le téléphone pour entrer en contact avec la victime. Il disait travailler pour le gouvernement fédéral. Avec un ton agressif, il accusait la plaignante de fraude fiscale. Il lui a mentionné qu’elle devait payer immédiatement sinon elle allait faire saisir ses biens », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier.

Une plainte a été faite au Service de police de Sherbrooke.

« La Sûreté du Québec et la Gendarmerie royale du Canada enquêtent aussi dans ce type de fraude. Nous allons collaborer à retracer les suspects », ajoute Martin Carrier.

Ce dernier rappelle qu’il est extrêmement dangereux de se rendre à la rencontre d’un inconnu pour remettre une somme d’argent.
Une femme dans la vingtaine de Sherbrooke a aussi été victime de ces fraudeurs. Le suspect qui utilisait les mêmes arguments liés à l’impôt a convaincu la victime de verser 5000 $ en argent électronique Bitcoin.

« L’Agence de revenu du Canada n’utilise ni le Bitcoin ni l’argent comptant dans une enveloppe sur le coin d’une rue pour qu’un contribuable paie ce qu’il doit. Dans le doute, les citoyens doivent effectuer des vérifications et ne pas hésiter à nous contacter », indique le porte-parole du SPS.

Le SPS a répertorié plusieurs plaintes semblables au cours des derniers mois.

« Nous allons poursuivre nos efforts pour retracer ces suspects », assure l’agent Carrier.

Le SPS invite les citoyens à porter plainte a l’ARC au 1-800-959-7383.