Détenu depuis mai 2016: Roger Turmel réfléchit à une facilitation

L'ancien conseiller municipal d'East Angus et homme d'affaires dans la MRC du Haut-Saint-François Roger Turmel tente de faire exclure la preuve accumulée contre lui dans une affaire de possession d'arme prohibée chargée et de possession de stupéfiants.
L'individu qui est détenu depuis la mi-mai pourrait tenter la facilitation avec le ministère public afin de résoudre son dossier. Sinon, une audition pour requête en exclusion de la preuve sera fixée le 5 janvier 2017.
Accusé au début 2016 dans une affaire de harcèlement criminel, introduction par effraction, menaces et voies de fait, Turmel a été arrêté dans l'affaire de possession d'arme à la mi-mai.
En décembre 2015, Turmel aurait franchi les limites légales à l'endroit d'une femme de laquelle il s'était amouraché et de son conjoint. Le 16 mai dernier, les policiers ont trouvé une arme chargée dans le véhicule conduit par Turmel, qui ne lui appartenait pas. Des pilules de méthamphétamine avaient aussi été trouvées à son domicile.
Ce sont ces deux perquisitions que Turmel entend contester. Son avocat, Me Alain Leclerc, souhaite appeler à la barre six témoins lors de l'audition de la requête.
La procureure aux poursuites criminelles Me Marilène Laviolette a indiqué au tribunal, mercredi, qu'elle venait d'offrir la possibilité de tenir une conférence de facilitation à la défense dans cette affaire dans l'objectif d'éviter un procès.
L'avocat de Turmel n'était pas présent au tribunal pour accepter cette offre de la poursuite.