Des joueurs de golf secoués par la foudre

Danielle Berthold, conseillère municipale, a eu toute une frousse samedi dernier au terrain de Golf Longchamp alors que la foudre a littéralement propulsé deux de ses partenaires sur l’allée du 13e trou.

Dans une publication sur son compte Facebook mardi matin, Danielle Berthold explique son expérience avec la foudre et tente de sensibiliser la population aux alertes d’orages.

« Quand MétéoMédia ou Environnement Canada diffuse des veilles ou des alertes d’orages violents, soyez vigilants, mais surtout responsables. Mettez-vous à l’abri surtout si vous êtes sur un terrain de golf et que le tonnerre gronde », a-t-elle rédigé.

Elle et ses partenaires de jeu ont commencé à entendre les sons du tonnerre lorsqu’elles étaient sur le vert du 12e trou.

Ne trouvant pas d’alerte d’orage sur son appareil mobile, Mme Berthold a cru qu’elles disposeraient d’assez de temps pour terminer leur joute.

« Puis à ma gauche le ciel s’est fendu. C’était stupéfiant, j’étais si surprise que je n’ai pas bougé. Une partenaire a été projetée à l’intérieur de la voiturette, puis deux autres se sont retrouvées sur le sol. Cela a duré une fraction de seconde », a-t-elle indiqué.

Plus de peur que de mal quand même pour les joueuses qui ont attendu que la pluie s’estompe dans un abri avant de terminer leur partie par la suite.

« C’était la première fois de ma vie que je me retrouvais aussi près de la foudre », a-t-elle ajouté.

La conseillère municipale Danielle Berthold a eu toute une frousse samedi dernier au terrain de Golf Longchamp alors que la foudre a littéralement propulsé deux de ses partenaires sur l’allée du 13e trou.

Mesures de sécurité 

Si la conclusion de cette histoire est heureuse, il est important de souligner que la foudre cause des blessures graves et des décès chaque année au Canada.

Il faut aussi relever que plus d’un tiers de ces traumas se déroulent au mois de juillet, alors que près de 900 000 éclairs y sont enregistrés dans l’ensemble du pays.

Il est recommandé de toujours tenter de se mettre à l’abri lorsque vous entendez le son du tonnerre.

Il est déconseillé de se trouver en terrains surélevés ou d’être le plus élevé dans une aire à découvert et à proximité d’un objet conducteur d’électricité.

De ce fait, un terrain de golf est un endroit risqué, parmi ceux les plus souvent cités lors de blessures ou décès causés par la foudre.

Pour Danielle Berthold, cette expérience lui servira de leçon et elle souhaite que cela puisse sensibiliser la population à ne pas prendre les avis d’orages à la légère.

« La prochaine fois que ça nous arrive, on va sortir du terrain au premier coup de tonnerre, c’est certain. Je pensais que ça n’arrivait qu’aux autres, mais ça peut arriver à n’importe qui », a-t-elle assuré.