Le propriétaire de l'immeuble où est allée s'échouer une voiture conduite par une chauffarde apparemment ivre samedi soir estime que les réparations pourraient avoisiner les 40 000 $ à 50 000 $.

Des dommages considérables pour l'immeuble embouti par une conductrice

Après avoir vu une voiture emboutir son immeuble à logement, le propriétaire Maxime Simard estime que les réparations pourraient avoisiner les 40 000 $ à 50 000 $.
L'incident, survenu samedi soir vers 22 h 20, s'est produit lorsqu'une conductrice, en état d'ivresse, a perdu le contrôle de sa voiture au coin de la rue Galt et du boulevard Université avant de frapper deux voitures et de finir sa course dans un immeuble à logement situé au 1977 rue Galt Ouest.
« J'ai déjà communiqué avec mes assurances et l'expert en sinistre. Je n'ai cependant pas encore toutes les informations, mais la façade est à refaire au complet. Les réparations risquent de coûter entre 40 000 et 50 000 $ », estime M. Simard.
Malgré l'impact, la structure de l'immeuble n'a pas été fragilisée et les risques d'un effondrement ont été écartés par les experts dépêchés sur place. Des barrières avaient d'ailleurs été installées devant l'édifice pour sécuriser les lieux.
Bien que la situation soit désagréable, le propriétaire de l'immeuble ne s'en fait pas outre mesure quant aux répercussions possiblement négatives qu'un tel incident pourrait amener. « Il n'y aura aucun problème pour les nouveaux locataires qui vont venir s'y installer. D'ailleurs, puisque mes résidents sont souvent des étudiants de l'extérieur, il n'y avait pratiquement personne dans l'immeuble. Puisqu'il est situé près de l'Université de Sherbrooke, les appartements sont pratiquement déjà tous loués. Il n'y aura pas d'impact négatif de ce côté. »
Lors de l'incident, quatre personnes ont subi des blessures mineures.