Des délais pour un rapport de reconstitution d'accident

Un individu est en attente d'un rapport de reconstitution d'accident qu'il est accusé d'avoir causé alors qu'il conduisait son véhicule avec les capacités affaiblies en juin dernier.
Danny Cournoyer, qui est accusé de conduite avec les capacités affaiblies causant des lésions et d'avoir mis la vie d'un enfant en danger parce qu'un bébé se trouvait dans le siège d'auto lors de l'événement, attend toujours un complément de preuve dans son dossier.
Le véhicule Chevrolet avait fait des tonneaux sur un chemin de terre à Dixville le 18 juin dernier.
La procureure aux poursuites criminelles Me Nathalie Robidoux a mentionné au tribunal qu'elle attendait le rapport du reconstitutionniste de la Sûreté du Québec dans cette affaire afin de compléter la communication de la preuve.
«Les délais judiciaires ne dépendent pas seulement des procureurs et de la Cour. Il y a aussi des ressources qui manquent à d'autres niveaux. Attendre un rapport d'expertise depuis juin, est-ce que ça ne veut pas dire qu'il manque aussi des reconstitutionnistes au Québec?» a soulevé le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec.
Le dossier du client de Me Christian Raymond a été reporté au 14 février prochain pour communication de la preuve.
Ce dernier ne peut prendre position dans le dossier tant que toute la preuve ne lui aura pas été soumise.