Des crottes de fromage à 2000$

Un « goût de crottes de fromage » coûtera cher à un retraité de Sherbrooke.

« Ayoye! »

Telle a été la réaction d’un accusé de 65 ans lorsque le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec l’a informé, mardi, qu’une amende minimale de 2000 $ s’imposait dans son dossier.

Le 24 juin, le retraité avait beaucoup bu... beaucoup trop bu. 

« C’était le 24 juin... Je voulais me rendre au dépanneur pour acheter des crottes de fromage. J’avais le goût d’en manger », a expliqué l’accusé devant le tribunal.

Même si le dépanneur se trouvait à moins d’un kilomètre de sa résidence du nord de Sherbrooke, le retraité a pris la mauvaise décision de conduire son véhicule. 

L’individu sans doute distrait par les effets de l’alcool n’avait pas bouclé sa ceinture de sécurité. Cette infraction au Code de la sécurité routière a été remarquée par les patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke sur le boulevard Lionel-Groulx.  

Les patrouilleurs ont noté sa démarche chancelante, la lenteur de ses gestes et son haleine alcoolisée. 

Soumis à l’éthylomètre, le sexagénaire a enregistré un taux d’alcool atteignant près de trois fois la limite permise par la loi soit un taux de 230 mg par 100 ml de sang.

« C’est un taux qui dépasse de plus deux fois la limite permise. Il y a une peine minimale qui s’impose », a fait remarquer le juge à l’accusé.

L’homme qui n’était pas représenté par avocat a demandé douze mois pour payer la forte amende pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool.

Il a mentionné au tribunal qu’il hésitait entre vendre son véhicule ou louer un anti démarreur pour les douze mois d’interdiction de conduire qui lui ont été imposés.