Il ne reste plus que des ruines de la maison incendiée à Magog dans la nuit de lundi à mardi.

Des cendres chaudes causent l’incendie d’une maison cossue

Des cendres encore chaudes pourraient être à l’origine d’un incendie qui a complètement détruit une maison luxueuse située le long du lac Memphrémagog.

L’incendie, qui survient à quelques jours de Noël, s’est déclaré dans la nuit de lundi à mardi au 2251 du chemin de la Pointe-Drummond, dans le secteur des Villas de l’anse à Magog.

Les pompiers ont été appelés à se rendre sur place vers 2 h 16. À leur arrivée, les occupants avaient évacué cette résidence cossue.

« Le feu a pris naissance dans la partie du garage de la maison », explique Martin Pomerleau, chef aux opérations au service incendie de Magog.

« L’embrasement était généralisé dans le garage. Deux véhicules se trouvaient à l’intérieur. »

Les sapeurs ont tenté de stopper la progression des flammes, mais le feu a vite atteint l’entre-toit de la résidence de deux étages, ajoute M. Pomerleau.

« On a déclenché une troisième alerte et on a dû se mettre en mode défensif », dit-il.

« Une trentaine de pompiers sont venus sur place pour combattre les flammes. »

La maison est une perte totale. M.  Pomerleau estime les dommages à « plusieurs centaines de milliers de dollars. »

« C’est un secteur résidentiel cossu situé près du lac Memphrémagog », analyse-t-il.

La maison est une perte totale.

Plusieurs jours

On ne signale aucun blessé. La cause est encore sous enquête, mais des cendres déposées dans un bac à l’extérieur pourraient avoir allumé l’incendie, ajoute M. Pomerleau.

« Les tisons dans les cendres prennent plusieurs jours à éteindre », souligne-t-il pour passer un message de prévention en ce début de saison froide.

« Nous devons répondre à de deux à trois incendies du genre chaque hiver », déplore-t-il.