Quatre camionnettes de marque Ford ont été volées en une seule nuit dans la région.
Quatre camionnettes de marque Ford ont été volées en une seule nuit dans la région.

Des camionnettes prisées des voleurs

Trois-Rivières — Année après année, les camionnettes et les VUS sont les types de véhicules les plus volés. Leur valeur et leur popularité en font des cibles de choix. Mais quatre vols en une seule nuit de camionnettes Ford, comme c’est arrivé cette semaine dans la région, n’a rien d’habituel, assure la Sûreté du Québec.

Dans la nuit du 28 au 29 juillet, quatre camionnettes Ford F-150 ou Ford F-250 tous de l’année 2019 ont été volées à Shawinigan et dans un stationnement d’une entreprise de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. La Sûreté du Québec estime qu’il s’agit d’événements isolés.

«C’est rare qu’on voie ça dans la région plusieurs vols dans la même nuit. Lorsque c’est arrivé, c’était chez un concessionnaire ou un garage ou plusieurs se font voler en même temps», explique la porte-parole de la Sûreté du Québec, Éloïse Cossette.

Selon le Groupement des assureurs automobiles (GAA), la Mauricie n’est pas une des régions les plus affectées par les vols de véhicules. Les voleurs sévissent surtout si on compare les taux de vol automobile dans la communauté urbaine de Montréal, à Laval, dans Lanaudière, dans les Laurentides et même au Centre-du-Québec.

Toujours selon le GAA, les camionnettes et les VUS sont les types de véhicules les plus volés. Dans son bilan 2018, sur les 25 modèles de véhicules les plus volés, 18 étaient dans la catégorie «Camion ou Van». Bien que quelques modèles de camionnettes Ford se retrouvent dans ce palmarès, plusieurs autres marques y figurent aussi.

«Les camionnettes Ford sont malheureusement dans les véhicules qui sont prisés par les voleurs», précise de son côté Pierre-Olivier Fortin, conseiller en communication au CAA-Québec.

Les nouveaux modèles de camionnettes sont généralement munis d’une clé électronique qui permet de démarrer et déverrouiller la voiture sans contact. Très pratique et apprécié des utilisateurs, ce type de clé présente toutefois une vulnérabilité que les voleurs les mieux organisés peuvent contourner. «On voit des techniques par lesquelles des voleurs arrivent à amplifier le signal d’une clé électronique, de le répliquer et de partir avec le véhicule parfois dans l’entrée de la maison», explique Pierre-Olivier Fortin.

«C’est une course sans fin entre la technologie et les voleurs les plus rusés qui arrivent à contourner ou tirer profit de ces technologies. Il y a une certaine fatalité. Ultimement, un voleur peut prendre une remorqueuse et partir avec la voiture.»

Le conseiller en communication à CAA-Québec mentionne toutefois que les propriétaires d’une voiture doivent prendre des mesures minimales pour éviter le vol comme de verrouiller les portières, munir la voiture d’un antivol, de ne pas se stationner dans un endroit mal éclairé et de ne pas laisser d’objets de valeur à vue. «Mais ce que ça prend, c’est surtout de bonnes assurances», ajoute Pierre-Olivier Fortin de CAA-Québec.