Décès d'un poupon à Bromont: aucun élément criminel en cause

Après enquête, le Service de police de Bromont précise qu'aucun élément criminel n'explique le décès du bébé de quatre mois survenu le mercredi 4 décembre dernier sur son territoire.

Le décès du poupon avait été constaté lors de son transport vers l'hôpital ce matin-là après plusieurs manœuvres de réanimation effectuées par les services ambulanciers.

Autant les enquêteurs de la SQ que les policiers de Bromont étaient impliqués dans l'investigation. Lorsqu'un bébé ou un enfant en bas âge meurt dans de telles circonstances, un coroner est aussi appelé à faire la lumière sur les causes entourant le décès.