Des accusations de conduite dangereuse et de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort à Stratford pourraient s’ajouter contre Pierre Gosselin.
Des accusations de conduite dangereuse et de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort à Stratford pourraient s’ajouter contre Pierre Gosselin.

Cycliste happé : de nouvelles accusations pourraient s’ajouter contre Pierre Gosselin

Des accusations de conduite dangereuse et de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort à Stratford pourraient s’ajouter contre Pierre Gosselin.

L’individu de 57 ans est déjà accusé d’avoir été impliqué dans un événement où un cycliste a été happé mortellement par la camionnette qu’il conduisait en juillet 2019.

Après son arrestation à la suite de l’accident, Pierre Gosselin avait été accusé de conduite avec un taux d’alcoolémie supérieur à la limite permise causant la mort du cycliste. L’accident est survenu vers minuit le 29 juillet 2019 sur la route 161 à Stratford, à la hauteur du 198 avenue Centrale Sud, dans une zone de 50 km/h.

Gosselin roulait en direction sud lorsqu’il a happé le cycliste. Son décès a été constaté quelques heures plus tard au Centre hospitalier de Lac-Mégantic. Au moment de l’accident, Gosselin était accompagné d’une femme et d’un jeune homme dans sa camionnette.

Le dossier de Pierre Gosselin revenait, mercredi, au rôle criminel dans la salle d’audience virtuelle du palais de justice de Sherbrooke.

L’avocat de la défense Me Charles Shearson et la procureure aux poursuites criminelles Me Isabelle Dorion ont reporté le dossier au 8 juin prochain.

La poursuite a annoncé que toute la preuve avait été déposée à la défense dans l’objectif que l’enquête préliminaire puisse être fixée.

Me Dorion a expliqué qu’elle pourrait demander au tribunal de citer Gosselin à son procès sur des accusations de conduite dangereuse causant la mort et de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort.

Pierre Gosselin avait été détenu quatre jours avant que des conditions de remise en liberté lui soient imposées.

Il ne peut consommer d’alcool ou se rendre dans les bars. Une interdiction de conduite lui a été imposée.

Étant donné la situation particulière liée à la situation de pandémie de la COVID-19, la gestion du dossier de Pierre Gosselin est maintenue à Sherbrooke.