Les deux chiens, dont celui sur la photo, qui ont attaqué une cycliste et menacé des citoyens seront euthanasiés rapidement.

Cycliste attaquée à Dunham: les chiens seront euthanasiés

Les deux boxers qui s’en sont pris à une cycliste près du lac Selby, à Dunham, seront euthanasiés rapidement.

« Le dossier est réglé à 90 %, indiquait lundi midi Carl Girard, propriétaire de la SPA des Cantons. Le propriétaire des chiens est identifié. Les papiers d’abandon sont signés, il a demandé l’euthanasie pour ses chiens. »

Selon M. Girard, les chiens ont échappé à la vigilance de leur propriétaire moins de 24 heures avant l’attaque. Ils ont ensuite erré longtemps sans que la SQ ne soit contactée par leur maître.

La cycliste qui circulait sur le chemin Selby a été mordue une fois au mollet par l’un des deux chiens agressifs, mais d’autres événements les concernant ont été signalés depuis lundi matin.

« On a d’autres gens qui nous ont signalé qu’ils avaient été pourchassés par les chiens, ajoute le contrôleur animalier. Et je continue à avoir des appels. » Au moins trois personnes, en excluant la cycliste, ont ainsi été pourchassées par les deux bêtes errantes.

À LIRE AUSSI: Une femme mordue par un chien boxer

Gardés à la SPA des Cantons depuis leur capture vers l’heure du souper, dimanche, les deux chiens se montrent stressés et nerveux.

Par le passé, la SPA était intervenue pour une morsure mineure dans l’entourage du propriétaire. Ce dernier se devait depuis de les garder attachés en tout temps et de s’assurer qu’ils aient toujours un collier, notamment.

M. Girard est satisfait que le dossier ait été réglé aussi rapidement. « On a affiné nos procédures, ça va de mieux en mieux. Travailler avec les policiers d’ici, c’est un charme. Ils savent exactement comment on travaille. »

Le propriétaire des chiens collabore bien et paiera les frais de garde et d’euthanasie. 

Quant à la cycliste, elle a subi une morsure plutôt profonde au mollet. Elle a été prise en charge par une bonne Samaritaine avant d’être conduite à l’hôpital.

Quoi faire ?

Que doit-on faire lorsqu’un ou des chiens nous chargent et veulent nous attaquer ? Il n’y a pas de recette miracle, prévient Carl Girard. « Il faut rester droit, les bras croisés sur la poitrine parce que la première morsure va souvent être un niveau des mains ou des mollets, quoique dans ce cas-là, ça implique que tu t’éloignes. Rester face au chien, enlever casquette et lunettes. Pour les chiens, ne pas voir les yeux, c’est menaçant. Généralement, je dis bien généralement, le chien n’ira pas plus loin. Un chien qui est à peu près normal va arrêter, va japper, mais n’ira pas plus loin. Mais il y a des exceptions. »

La femme qui a été mordue était en vélo. Elle a essayé de les éloigner avec son bicycle, mais les chiens ont continué à la menacer jusqu’à la mordre. 

« Il n’y a pas de position miraculeuse. Moins tu bouges, moins t’es menaçant, moins il y a de risque d’agression, mais ce n’est jamais sûr à 100 %. »

Dans le cas des deux boxers, le contrôleur animalier a fait mine d’avoir peur d’eux pour capturer un premier chien. Le deuxième s’est enfui rapidement puisque l’effet de meute s’était arrêté, souligne-t-il. Il l’a retrouvé dans un boisé et a dû user de subterfuge pour l’attraper étant donné qu’il était effrayé. « Chaque capture est différente comme chaque agression est différente. »