Cruauté envers un chien: Houle se fait voler pendant sa détention

Libéré sous conditions dans une affaire de cruauté envers les animaux, Stéphane Houle se serait fait voler durant sa détention.
L'individu revenait devant le tribunal, jeudi, pour une requête en confiscation des animaux saisis par la SPA-Estrie. Cependant, son avocat Me Christian Raymond a reporté le dossier de son client au 9 mai prochain parce que Houle pas eu le temps de s'en occuper étant donné qu'il se serait fait « cambrioler ».
Stéphane Houle a été remis en liberté sous conditions, mercredi.
L'individu de 46 ans est accusé non seulement de crimes envers deux chiens et un chat, mais aussi de gestes de violence envers celui qui l'aurait dénoncé ainsi que contre son ancienne colocataire.