Danny McConnell

Criminalité à la hausse: impact direct du #MoiAussi

Comme ailleurs au pays, la vague de dénonciations d’inconduite sexuelle dans la foulée du #MoiAussi a eu une incidence directe sur la hausse de l’indice de la criminalité de 3 pour cent à Sherbrooke en 2017.

« Les agressions sexuelles sont la principale cause de l’augmentation de l’indice de la criminalité. Nous étions dans la même tendance qu’en 2016 jusqu’à la vague de dénonciations #MoiAussi en novembre. Cette hausse s’est poursuivie en 2018. Le CALACS encourage les victimes à porter plainte tandis qu’à la direction de la protection de la jeunesse, la dénonciation est obligatoire », explique le chef de section Données et projets spéciaux du Service de police de Sherbrooke (SPS), Philippe Paultre.

Lire aussi: La criminalité en légère hausse

« Les cas de Gilbert Rozon et Éric Salvail ont eu un impact direct sur la hausse des dénonciations à Sherbrooke, comme ailleurs au Québec. Dans un sens, cette vague de dénonciations nous rassure parce que les victimes dénoncent leurs agresseurs. Nous voulons que les victimes portent plainte », confirme le directeur du SPS, Danny McConnell dans une entrevue accordée à La Tribune.
Le nombre de dossiers pour les infractions de nature sexuelle est passé de 176 à 187 de 2016 à 2017. Depuis 2011, le nombre de dossiers à ce chapitre a connu une hausse constante de 103 à 187. Danny McConnell confirme que le corps de police municipale a réagi rapidement en doublant le nombre d’enquêteurs formés pour des dossiers de ce type.
« Nous sommes passés de quatre à huit enquêteurs formés pour les dossiers de nature sexuelle. Étant donné le nombre de dossiers, ils y sont presque exclusivement dédiés. Ce ne sont pas des plaintes simples à traiter. Elles demandent un travail d’analyse. Les plaintes doivent être autorisées à la base par le DPCP avant qu’il ne s’y penche une deuxième fois avant que des accusations soient déposées. Il faut s’adapter à la fréquence, la durée et la complexité de ces dossiers », mentionne le chef de police sherbrookois.
Incluses dans les crimes de nature sexuelle, les infractions de nature sexuelle chez les moins de 18 ans ont plus que doublé. Les plaintes sont passées de 44 dossiers en 2011 à 97 en 2017.
« Le leurre informatique est préoccupant. C’est un type de crime relié aux dossiers de nature sexuelle où nous agissons en répression et prévention », mentionne M. McConnell.
Crimes contre les biens
Le SPS a adopté une méthode de travail en synergie où les différentes divisions travaillent en collaboration à la résolution des crimes sur le territoire.
« L’opération Maraudage nous a permis de mettre à jour 160 dossiers d’introduction par effraction. Même chose avec le cas de Pierre Viens cette semaine que nous avons pu relier à 20 dossiers par des actes similaires », indique le chef McConnell
« Le service de police a été proactif. Des actions sont prises en amont par des projets spéciaux au lieu d’être prises en réaction à la suite de la divulgation de statistiques », signale M. Paultre.


« Il y a une baisse marquée dans le temps au chapitre des vols de véhicules  »
Philippe Paultre

Il estime que la variation de 22 pour cent des vols de véhicules doit être replacée dans le contexte de baisse globale où l’indice a baissé drastiquement depuis 2007
« Il y a une baisse marquée dans le temps au chapitre des vols de véhicules », confirme Philippe Paultre.
La hausse de trois pour cent de l’indice la criminalité au SPS s’inscrit dans un contexte de baisse globale de 30 pour cent depuis dix ans.
« Malgré cette baisse de la criminalité, les dossiers se complexifient », souligne le chef McConnell.
Ce dernier rappelle toutefois que le taux de résolution des crimes a augmenté de façon importante au cours de cette période.
« Le taux d’inculpation a augmenté de 27 pour cent au cours des dix dernières années. Nous ne faisons pas qu’arrêter les gens qui commettent des crimes, ils sont aussi inculpés des crimes par le DPCP (NDLR: Directeur aux poursuites criminelles et pénales) », mentionne le directeur du SPS.

Philippe Paultre