Crime à caractère sexuel: un sexagénaire rattrapé par son passé

Sherbrooke - Le passé rattrape un individu de 67 ans de Sherbrooke qui est accusé d'infractions à caractère sexuel commises entre 1989 et 1991.

Roland Huard aurait commis les gestes sur trois victimes qui se faisaient garder à son logement de Fleurimont. L'individu de 67 ans est accusé d'attouchement sexuel et d'incitation à des contacts sexuels sur une fillette de moins de 14 ans, de même que d'incitation à des contacts sexuels sur deux autres enfants de moins de 14 ans.

L'une des victimes avait décrit les gestes commis par Huard dans son journal intime. C'est après avoir relu les gestes dont elle aurait été victime à l'époque qu'elle a fait une dénonciation au Service de police de Sherbrooke.

Roland Huard était concierge d'un immeuble de la rue de Montpellier dans le secteur Fleurimont lorsqu'il aurait commis les gestes qui lui sont reprochés. Durant cette période, il aurait offert à certains parents de garder leurs enfants.

«Le dossier est toujours ouvert à la division des enquêtes. Il se peut que d'autres victimes se manifestent et que d'autres accusations soient portées dans ce dossier», signale la porte-parole du SPS, Isabelle Gendron.

Roland Huard avait été arrêté en mai dernier dans cette affaire. Il a été relâché sous promesses de comparaître. Il a comparu une première fois en août dernier au palais de justice de Sherbrooke où il a été accusé de quatre chefs d'accusation. Il doit revenir devant le tribunal le 11 décembre.

Toute information concernant cet individu peut être communiquée à la division des enquêtes du SPS au 819 821-5544.