Gilles Jr Poirier fait face à des suggestions de peines diamétralement opposées pour avoir demandé de l’argent afin de « protéger » un salon de massage érotique de Sherbrooke.

Coupable d'extorsion : prison ou travaux communautaires

Coupable d’extorsion pour avoir demandé de l’argent afin de « protéger » un salon de massage érotique de Sherbrooke, Gilles Jr Poirier fait face à des suggestions de peines diamétralement opposées.

L’homme qui affirmait être relié au groupe de motards Devils Ghosts demandait 1000 $ par mois pour « protéger » un salon de massage érotique de la rue King Est.

Poirier avait plaidé coupable en mars dernier d’avoir demandé une somme d’argent sous la menace ou par la violence à l’endroit de deux personnes entre le 1er février et 31 juillet 2018.

Son avocat Me Christian Raymond a plaidé pour qu’une peine de travaux communautaires soit imposée alors que la procureure aux poursuites criminelles Me Isabelle Dorion demande que Gilles Jr Poirier purge 18 mois de prison fermes et respecte les conditions d’une probation de trois ans.

Lors des observations sur la peine, Gilles Jr Poirier a indiqué qu’il avait décidé de son propre chef d’aller collecter cette « taxe ». Il a aussi mentionné qu’il considérait les Devils Ghosts comme un club de moto, mais sans faire le lien avec les activités criminelles de cette organisation affiliée aux Hells Angels.

Me Dorion a insisté sur cette appartenance à une organisation criminelle.

Elle a aussi relevé que les deux victimes craignaient pour leur sécurité.

Capté sur vidéo

Les conversations et images de l’accusé ont été captées sur les bandes vidéos du salon de massage de la rue King Est. La bande audio de cette rencontre avec Poirier et les deux victimes a été déposée en preuve lors des observations sur la peine.

Au cours de la période en cause, Poirier s’est présenté au salon de massage pour y réclamer une somme d’environ 1000 $ pour assurer la protection de l’endroit. Le responsable de l’endroit situé au 460 de la rue King Est lui a alors remis seulement la moitié de la somme.

Poirier est retourné une deuxième fois, mais aucune somme ne lui a été remise.

Une plainte a été déposée à la police relativement aux agissements de l’homme de 39 ans dont le groupe est relié aux Hells Angels.

L’enquête a été menée par le service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec.

Gilles Jr Poirier avait été arrêté le 1er septembre 2018 dans cette affaire.

L’individu qui ne possède pas d’antécédent judiciaire ne peut pas se trouver à Sherbrooke, sauf pour les procédures judiciaires, ni communiquer avec les deux victimes au dossier.

La peine sera imposée par le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec le 26 novembre prochain.