Avant même que la pluie verglaçante se mette de la partie, deux Sherbrookois ont évité le pire lundi après-midi après être entrés en collision frontale dans le secteur Saint-Élie. La collision est survenue aux environs de 15 h 15, non loin de l'usine Animat, et implique un homme de 34 ans et une femme de 50 ans. Les deux conducteurs ont subi des blessures mineures tandis que les voitures sont des pertes totales.

Cocktail météo : plus de peur que de mal en Estrie

La pluie verglaçante qui s'est abattue sur l'Estrie lundi soir a causé passablement de maux de tête aux automobilistes, qui s'en sont toutefois sortis indemnes.
Même si la Sûreté du Québec (SQ) rapportait « quelques dizaines de sorties de route » en fin de soirée lundi, celles-ci n'ont fait aucun blessé en Estrie, a indiqué le relationniste de la SQ, Ronald Mc Innis.
Sur l'autoroute 10 en direction de Magog, à la hauteur du chemin St-Roch (km 132), une dizaine de véhicules se sont néanmoins retrouvés sur le terre-plein central aux environs de 17 h 25 après avoir tenté d'éviter un accident.
Sur le territoire du Service de police de Sherbrooke (SPS), moins d'une dizaine de sorties de route ou d'accrochages ont été répertoriées, note le lieutenant Alexandre Provencher.
« Les gens sont rentrés chez eux et ils ne sont pas ressortis ensuite », estimait-il.
En après-midi lundi, le météorologue d'Environnement Canada, Denis Thibodeau, invitait effectivement les gens à « demeurer à la maison à moins de ne pouvoir faire autrement » devant le cocktail météo qui devait s'abattre sur l'Estrie en début de soirée.
« C'est un système majeur qui cause beaucoup de perturbation qui nous arrive du Colorado; un méli-mélo de grésil, de neige et de pluie verglaçante », expliquait M. Thibodeau. Selon le météorologue, tout devrait être revenu à la normale aux environs de 5 h mardi pendant que le système météorologique poursuit sa route vers l'est du pays. Quelques millimètres de pluie pourraient toujours continuer à tomber mardi matin, mais le redoux prévu pour la journée devrait empêcher les routes de se transformer en patinoires.
Transport Québec indiquait sur sa page internet lundi que l'autoroute 10 était glacée d'Eastman jusqu'à Sherbrooke. Il en allait de même pour la 55 de Stanstead jusqu'à L'Avenir.
À Sainte-Catherine-de-Hatley, une opération de déglaçage a également requis la fermeture complète de la route 108 lundi soir à la hauteur du chemin Forand.
La météo s'est avérée beaucoup moins clémente à Montréal et en Montérégie, où plus d'une centaine de collisions ou sorties de routes ont été répertoriées. Uniquement entre 14 h et 14 h 30, signale l'agent Ronald McInnis, 36 sorties de route avaient déjà été comptabilisées en Montérégie. Aucun blessé grave n'a été rapporté pour l'ensemble de la province en lien avec ces incidents.