Circulation difficile sur le réseau routier (photos)

Matin difficile sur les routes de l'Estrie, lundi, avec une bordée de neige qui complique le déplacement des véhicules sur les routes.
C'est le réseau autoroutier qui est plus difficile avec une dizaine de sorties de route.
«Il y a plusieurs sorties de route, mais aucun accident majeur en Estrie. Nous dénombrons environ une dizaine d'accidents», explique la porte-parole de la Sûreté du Québec, la sergente Ingrid Asselin.
Des accidents mineurs ont été répertoriés sur l'autoroute 610 ainsi que l'autoroute 55 à la hauteur de Sherbrooke.À la Ville de Sherbrooke, on explique que l'ordre de déneigement des rues est toujours le même. Les artères principales et les corridors scolaires sont déneigés en priorité.
Suivent les rues collectrices et, en dernier lieu, les rues locales. En raison de l'intensité des précipitations, il était nécessaire, en matinée, de recommencer à dégager les artères plus souvent, ce qui laissait peu de temps pour les rues locales.
Ce sont 60 pièces d'équipement qui étaient déployées sur le réseau routier sherbrookois lundi. Chaque camion de déneigement était suivi d'un camion qui étendait de la petite pierre. Le déneigement répétitif provoque toutefois l'enlèvement d'une partie de la pierre étendue plus tôt.
Accident mineur
Sur le territoire du Service de police de Sherbrooke, les patrouilleurs sont intervenus à la suite d'un accident mineur.
«Nous demandons aux automobilistes de rester prudents et d'adapter leur conduite aux conditions des routes», mentionne le porte-parole du SPS, Martin Carrier.
Une panne de courant a rendu les feux de circulation inopérants au centre-ville.
Pour sa part, la Société de transport de Sherbrooke a dû fonctionner au ralenti, la majorité des lignes accusant un retard entre 15 minutes et 25 minutes.    Le transport adapté est en opération selon l'accessibilité des résidences et des établissements.  On visait à mettre tout en oeuvre pour rétablir le réseau à la normale le plus tôt possible, indiquait-on dans un communiqué de presse.     La clientèle est invitée à suivre l'évolution du niveau de service de la STS via l'application mobile  Vermeille ou sur le site Internet de la STS. 
Selon Environnement Canada, ce système météo pourrait laisser une accumulation totale de 15 à 20 centimètres sur la région.
- Avec Claude Plante, Jonathan Custeau et Alain Goupil