Les chiens se trouvaient dans cette résidence de la rue Stanley, à Magog.

Chiens maltraités : le jeune couple est arrêté

Le jeune couple propriétaire de chiens maltraités à Magog a été arrêté, vendredi matin par les enquêteurs de la Régie de police de Memphrémago (RPM)

Ils ont exécuté un mandat d’arrestation émis par un juge à l’endroit de l’homme de 21 ans et de la femme de 20 ans, en lien avec la découverte de la maison louée sur la rue Stanley à Magog.

Lire aussi: Des chiens du couple de Magog remis à la SPA

Rappelons que deux chiens morts se trouvaient dans un congélateur de la résidence qui a été lourdement endommagée par la présence des animaux laissés pratiquement à eux-mêmes pendant quelques semaines.

Deux autres chiens avaient été récupérés par un éleveur qui avait fait la vente. Quatre autres avaient été recueillis au lendemain de la médiatisation de l’affaire.

Le chef d’accusation retenu contre le couple couvre la période du 18 décembre 2017 au 21 février 2018, note Sylvain Guay, porte-parole de la RPM.

«Nous attendions l'expertise du vétérinaire pour procéder à leur arrestation. Il nous fallait une preuve solide à à présenter. Les chiens ont souffert de déshydratation et de malnutrition», explique-t-il.

«L'homme et la femme savaient qu'ils allaient être arrêtés. Ils ont collaboré. Nous savions où les rejoindre.»

L’homme et la femme, étant propriétaires de plusieurs chiens, ont volontairement négligé ou omis de leur fournir les aliments, l’eau, l’abri et les soins convenables et suffisants, en vertu de l’article 446 du Code criminel, ajoute M. Guay.