Charles Bolduc a plaidé coupable aux accusations portées contre lui.

Chauffeur de la STS agressé : Bolduc plaide coupable

L’individu à l’origine d’une agression d’un chauffeur de la Société de transport de Sherbrooke (STS) après que ce dernier lui ai demandé de ranger son chat dans sa cage en juillet dernier a réglé ses comptes avec la justice.

Repentant, Charles Bolduc a plaidé coupable à des accusations de voies de fait, voies de fait en utilisant une arme ainsi que possession de cannabis.

Bolduc a reconnu la trame factuelle des événements survenus le 26 juillet dernier où il avait un bâton de baseball dans les mains, mais ne s’en est jamais servi, lorsqu’il a frappé le chauffeur de la STS.

Les voies de fait ont été commises lorsque Bolduc a donné deux coups de pied au chauffeur alors que ce dernier se trouvait au sol. Les principales blessures au visage de la victime dans cette affaire ont été causées par une chute du chauffeur lors d’une bousculade avec l’accusé.

L’analyse des images captées par un témoin de la scène dans l’autobus de la STS a permis de tracer la trame factuelle.

« Mon client était fortement intoxiqué lors des événements. Sur les images, on voit mon client retenir son coup lorsque le chauffeur l’a laissé sortir de l’autobus », a expliqué l’avocat de la défense Me Alexandre Fleurent de l’aide juridique.

Devant le tribunal, Charles Bolduc a affirmé que cet épisode faisait partie d’une mauvaise journée dans sa vie.

« Je n’avais plus de place où aller. J’ai fait une crise d’anxiété », a signalé Bolduc au tribunal.

Dans la soirée de cette « mauvaise journée », Charles Bolduc s’est retrouvé dans un autobus de la STS avec son chat et sa valise à roulettes à laquelle était accroché un bâton de baseball après avoir quitté son logement.

Le chat sort de sa cage

Le chat de Charles Bolduc est sorti de sa cage ce qui est à l’origine d’une escalade verbale entre l’usager et le chauffeur de la STS.

Le ton a monté au point où Charles Bolduc est devenu agressif envers le chauffeur. Ce dernier alors communiqué avec son superviseur avant de bloquer les portes de l’autobus pour y garder l’usager récalcitrant à l’intérieur.

Le chauffeur d’autobus s’est emparé du bâton de baseball, mais Charles Bolduc s’est précipité vers lui pour le reprendre.

La victime s’est blessée en tombant sur le sol. Bolduc en aurait alors profité pour lui asséner deux coups de pied. Le chauffeur l’aurait ensuite laissé sortir.

« Cet événement a été un tournant dans ma vie. J’ai fait une thérapie de trois mois par la suite. J’assume ce que j’ai fait. Je suis désolé », affirme Charles Bolduc.

La procureure aux poursuites criminelles au dossier Me Claudie Marmet a mentionné au tribunal que la victime dans cette affaire voulait être présent lors des observations sur la peine qui se dérouleront le 16 mars 2018.

D’ici cette date, un rapport présentenciel sera préparé dans le dossier pour éclairer le tribunal de la situation de l’accusé.

Charles Bolduc a aussi reconnu la possession de cannabis lors de cet épisode.