Les pompiers de Sherbrooke ont combattu un incendie sournois, vendredi, au centre de tri de Récup Estrie. Heureusement, les opérations étaient terminées pour la fin de semaine.

Centre de tri de Sherbrooke : la collecte sélective prend feu

Un incendie aurait pu avoir de lourdes conséquences, vendredi soir, au centre de tri de Récup Estrie du boulevard Queen-Victoria à Sherbrooke.
« On a été extrêmement chanceux », lance d'emblée la directrice générale de la Régie de récupération de l'Estrie, Taraneh Sépahsalari.
L'incendie s'est déclaré dans le contenu de deux camions de collecte sélective qui avait été livré un peu avant la fermeture de l'usine pour la fin de semaine.
Tout le personnel avait quitté mais les pompiers ont été alertés vers 17 h 30 par le système d'alarme qui a détecté la présence de fumée dans les matières à trier.
« On pensait au début qu'il y avait présence de fumée, mais pas de feu, comme ça arrive parfois dans nos opérations, mais vers 19 h, on m'a rappelée pour me dire qu'il y avait des flammes. Les pompiers ont travaillé jusqu'à 1 heure du matin », explique Mme Sépahsalari.
L'événement aurait pu avoir des conséquences plus fâcheuses quand on sait que pratiquement toutes les matières qui entrent au centre de tri sont inflammables et qu'on y traite le contenu de près de 50 camions par jour, sur deux quarts de travail du dimanche soir au vendredi après-midi.
« Les pompiers nous ont dit que notre système de gicleurs avait très bien fonctionné », précise Mme Sépahsalari.
Durant toute la soirée de vendredi, le contenu des deux camions a été sorti à l'extérieur du bâtiment à l'aide d'une pelle mécanique puis arrosé par les pompiers. Les ballots qui étaient proches du site d'incendie ont subi le même traitement pour prévenir tout risque de propagation des flammes.
À la normale
Des employés sont rentrés au travail en fin de semaine pour nettoyer les équipements et les opérations étaient revenues à la normale en soirée de lundi.
Les pertes n'ont pas été chiffrées, mais « on n'a pas subi de pertes matérielles majeures », selon la directrice générale.
« On ne connaîtra pas la véritable cause, mais ça vient des camions de collecte sélective, c'est certain, termine-t-elle. Malgré tous nos messages de prévention, il s'est probablement glissé quelque chose qui a pu s'embraser dans leur contenu. »
Récup Estrie dessert la Ville de Sherbrooke et les MRC de Memphrémagog, de Coaticook, du Haut-Saint-François, du Val-Saint-François et des Sources. Elle traite les matières recyclables produites par plus de 200 000 personnes en vue de leur mise en valeur. Le centre de transfert situé en face du centre de tri n'a pas été touché.