Deux hommes et une femme dans la vingtaine ont été arrêtés lors d’une perquisition effectuée sur les rues Darche et Évangéline mercredi matin dans le cadre d’une opération menée par ACCÈS cannabis avec l’aide du Groupe d’intervention du SPS.

Cannabis : trois arrestations dans le Centre-Sud

Le groupe Accès-cannabis a effectué une perquisition, mercredi, dans le quartier Centre-Sud à Sherbrooke.

Trois personnes, deux hommes et une femme dans la vingtaine, ont été arrêtés lors de cette perquisition effectuée sur les rues Darche et Évangéline.

À lire aussi: Autre opération du groupe policier régional Accès cannabis

Les policiers tombent sur 2303 comprimés de méthamphétamine

Au 1458 rue de la Évangéline et au 250 rue Darche appartement 101, les policiers ont trouvé 13 livres de cannabis, 17 000 $ en argent de même que trois cellulaires servant au trafic.

Tommy Goulet-Turbide, 22 ans, et Benjamin Dandurand, 25 ans, ont comparu devant la juge Claire Desgens de la Cour du Québec au palais de justice de Sherbrooke.

Des accusations de possession de cannabis dans le but d’en faire le trafic et de recel ont été déposées contre eux.

Goulet-Turbide doit aussi répondre à une accusation de trafic de stupéfiants.

La procureure aux poursuites criminelles Me Marilène Laviolette s’est opposée à leur remise en liberté.

La femme de 25 ans a été libérée sous promesse de comparaître ultérieurement.

Les groupes actions concertées pour contrer les économies souterraines (ACCÈS cannabis) a frappé vers 6 h avec l’aide du Groupe d’intervention du SPS.

Ce sont des informations reçues du public qui ont mené les policiers de cette équipe du Service de police de Sherbrooke et de la Régie de police Memphrémagog à ces adresses.

« Ces endroits étaient des points de vente de cannabis. Le dossier continue d’évoluer », explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Le SPS rappelle que la lutte contre l’approvisionnement illégal du cannabis implique un partenariat stratégique. 

« Le groupe ACCÈS cannabis investit des efforts sur le terrain afin de contrer l’économie souterraine et le trafic de stupéfiants. Le but est de s’attaquer à toute vente qui ne se fait pas légalement à la SQDC ou par le site du gouvernement. Ce type de recherche peut nous mener à de plus grandes quantités ou vers d’autres types de stupéfiants », mentionne le porte-parole du SPS.

Toute information concernant le trafic de stupéfiants peut être communiquée de façon anonyme à Échec au crime au 1-800-711-1800.

Au 1458 rue de la Évangéline et au 250 rue Darche appartement 101, les policiers ont trouvé 13 livres de cannabis, 17 000 $ en argent de même que trois cellulaires servant au trafic.