Bruit et rassemblement illégal sur la rue Duclos

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Un rassemblement dans un logement de la rue Duclos qui était non seulement bruyant, mais aussi illégal en nombre de personnes qui s’y trouvaient coûtera vraisemblablement cher aux participants.

Le Service de police de Sherbrooke a remis 13 constats d’infraction générale aux personnes qui se trouvaient dans le logement de l’arrondissement de Jacques-Cartier dans la nuit du 1er au 2 août dernier.

« Nous avons reçu un appel de voisins pour de la musique, de cris et des bouteilles d’alcool lancés sur le terrain. Nos policiers se sont rendus sur place pour observer la scène, mais ils ont dû rapidement intervenir », explique le porte-parole du SPS, Samuel Ducharme.

Le nombre de personnes présentes dans le logement dépassait facilement celui permis dans le décret gouvernemental.

« Certains occupants ont mentionné qu’ils n’étaient pas au fait de cette règle, alors que d’autres ont tenté de prendre la fuite. Tout le monde a pu être identifié. Ils étaient âgés d’environ 18 ou 19 ans », indique le porte-parole du SPS.

La preuve accumulée par les policiers sera analysée par un procureur de la Cour municipale qui donnera les constats d’infraction avec les amendes correspondantes s’il y a lieu.

Ce sont 380 constats d’infraction pour le non-respect des règles liées à la COVID-19 qui ont été émis par le SPS entre le 12 mars et le 20 juin 2020 à Sherbrooke.