Kassandra Harpin et Ian Bélanger ne contestent pas leur citation à procès pour le meurtre au deuxième degré d’Héliodore Dulac à Milan.

Bélanger et Harpin ne contestent pas leur citation à procès

Ian Bélanger et Kassandra Harpin ne contestent pas leur citation à procès pour le meurtre au deuxième degré d’Héliodore Dulac à Milan.

Les deux accusés subissent depuis lundi leur enquête préliminaire au palais de justice de Sherbrooke devant la juge Claire Desgens de la Cour du Québec.

Héliodore Dulac a été retrouvé sans vie à sa résidence du chemin Yard à Milan le 3 juin 2018.

Une seule preuve commune sera faite dans le cadre de cette étape des procédures préalable au procès.

Un seul témoin civil a été entendu lors de cette première journée d’enquête préliminaire.

Un CD de preuve supplémentaire de preuve a été remis à la défense concernant ce témoin.

Les procureurs aux poursuites criminelles Me Isabelle Dorion et Me Claude Robitaille

Un témoin expert, soit le pathologiste, doit être entendu, mardi, pour la suite de cette étape des procédures.

Les deux accusés sont détenus depuis le 7 septembre 2018, le jour de leur arrestation à Lambton.

Le juge Martin Bureau de la Cour supérieure a rejeté la requête de remise en liberté provisoire de Kassandra Harpin en octobre 2018.

La preuve commune, qui a été faite par la poursuite lors de l’enquête sur remise en liberté, sera versée dans le dossier de Bélanger qui reste en suspens.

Aucune date n’a été retenue pour la poursuite de l’enquête sur remise en liberté dans le dossier de Ian Bélanger.

Une ordonnance de non-publication a été demandée dans le dossier ce qui empêche de révéler le contenu de la preuve.

Me Caroline Monette assure la défense de Kassandra Harpin, alors que Me Thomas Walsh et Me Marc-Olivier Perron représentent Ian Bélanger.

Ce sont Me Isabelle Dorion et Me Claude Robitaille qui représentent le ministère public dans cette affaire.