Autoroute 55 : la SQ dévoile l'identité de la victime

C’est un homme de 41 ans de Sherbrooke, Marc Côté, qui a perdu la vie dans l’accident survenu sur l’autoroute 55.

La Sûreté du Québec explique que l’enquête est toujours en cours concernant les circonstances de la collision entre le véhicule de la victime et un poids lourd survenue lundi matin vers 6 h 30.

Lire aussi: «Aucune hypothèse exclue pour le moment»

Marc Côté a perdu la maîtrise de son véhicule dans le secteur d’Ulverton avant d’être heurté par le poids lourd qui circulait dans la même direction que lui.

En plus de la SQ et du coroner Yvon Garneau, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a analysé la scène de l’accident.

« Nous avons déployé une équipe sur place pour analyser les causes de l’accident et faire des améliorations s’il y a lieu. Nous faisons la même chose chaque fois qu’un accident mortel survient. Nous tenons aussi compte des recommandations des coroners concernant les tronçons routiers dans l’objectif d’améliorer sans cesse le bilan routier », affirme la porte-parole du MTQ en Estrie, Nomba Danielle.

L’accident mortel de lundi est le troisième à survenir sur l’autoroute 55 entre Sherbrooke et Ulverton au cours des cinq dernières années. 

« Selon nos relevées, il y a eu des accidents mortels en 2012 et en 2013 sur ce tronçon », explique Nomba Danielle.

Entre 1997 et 2008, le gouvernement du Québec a entrepris de doubler les voies sur l’autoroute 55 entre Sherbrooke et Drummondville pour réduire le nombre d’accidents mortels.

« Les sections sont passées progressivement à deux voies jusqu’en 2008. Nous avons ainsi amélioré grandement le bilan routier », explique la porte-parole du MTQ en Estrie.

Plus de 30 000 véhicules par jour empruntent l’autoroute 55 dans le secteur de Sherbrooke alors que l’achalandage se situe autour de 10 000 véhicules par jour dans le secteur d’Ulverton où est survenu l’accident mortel de lundi matin.

« Même s’il faut déplorer et analyser tout décès qui survient sur les routes, le nombre d’accidents mortel est relativement bas sur l’autoroute 55. Ce n’est pas un axe routier qui présente des problèmes depuis qu’il y a deux voies dans chacune des directions », assure Nomba Danielle du MTQ en Estrie.