Les deux accusés ont été interceptés au poste frontalier de Stanstead.

Arrêtés avec de la drogue à la frontière: les deux Américains libérés

Les deux jeunes Américains accusés d'importation de stupéfiants au Canada ont été remis en liberté sous conditions.
Si Brayden Riley a pu être libéré, mercredi, son complice allégué Devon Jr Harris devra attendre à vendredi avant de quitter le Centre de détention de Sherbrooke.
Riley, 19 ans, a déposé 10 000 $ aux greffes du palais de justice de Sherbrooke pour être remis en liberté. Sa mère, présente à Sherbrooke mercredi, s'est aussi engagée pour 5000 $.
Brayden Riley, défendu par Me Patrick Fréchette, pourra donc retourner dans l'État de New York où il réside.
Remis à vendredi
Devon Jr Harris sera aussi remis en liberté aux mêmes conditions. Son avocat Me Joël Bourassa a reporté le dossier à vendredi afin que son client puisse amasser la somme nécessaire pour garantir le respect de ses conditions au tribunal.
En plus de s'engager aux conditions habituelles de garder la paix et d'avoir une bonne conduite, les deux jeunes hommes devront être présents à toutes les étapes des procédures judiciaires.
Riley, 19 ans, a déposé 10 000 $ aux greffes du palais de justice de Sherbrooke pour être remis en liberté
Devon Jr Harris et Brayden Riley sont accusés de possession de stupéfiants dans le but d'en faire le trafic et d'importation de stupéfiants.
Environ un kilo de cannabis a été découvert dans le véhicule des deux accusés. La drogue était cachée dans des sacs de plastique à différents endroits dans le coffre arrière du véhicule. Les deux individus ont mentionné s'être trompés de chemin et voulaient faire demi-tour au poste frontalier lorsqu'ils ont été interpellés.
Fouille secondaire
C'est lors de la fouille secondaire que les stupéfiants ont été trouvés. C'est Me Frank D'Amours qui représente le ministère public fédéral dans cette affaire. Le dossier a été remis au 13 mars prochain.