Arrêté pour avoir traqué des adolescentes sur le web

Un individu qui aurait traqué deux adolescentes de moins de 14 ans sur Internet au cours des derniers mois a été mis hors circuit, jeudi, par le Service de police de Sherbrooke.

Le suspect serait entré en contact avec une adolescente de 13 ans de Gatineau et une autre de 14 ans de Sherbrooke. Il aurait tenu avec elles des conversations à teneur sexuelle.

Avec la victime alléguée de Sherbrooke, il aurait même obtenu une rencontre. Lors de ce « rendez-vous », il aurait commis une agression sexuelle.

« Ce sont les parents des victimes qui sont entrés en contact avec nous. Une enquête a été faite et nous avons procédé à l’arrestation du suspect », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier.

Des accusations de leurre informatique d’une personne de moins de 14 ans, d’incitation à des contacts sexuels, de production et distribution de pornographie juvénile et d’agression sexuelle devraient être déposées contre l’individu de 20 ans au palais de justice de Sherbrooke.

Certaines de ces accusations sont passibles de peines minimales de prison ferme.

« Le suspect et les adolescentes ont établi le contact sur les médias sociaux », indique l’agent Carrier.

Le SPS a travaillé en étroite collaboration avec les spécialistes en cybercriminalité de la Sûreté du Québec dans cette affaire.