Alcool au volant: six mois de prison pour une sixième récidive

Après avoir détruit son véhicule alors qu'il le conduisait en état d'ébriété, Claude Champeau passera maintenant les six prochains mois derrière les barreaux.

L'individu de 62 ans a plaidé coupable au palais de justice de Sherbrooke à une sixième conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool.

C'est une perte de contrôle survenue le 25 janvier 2015 sur le chemin Saint-Roch Nord qui est à l'origine des nouveaux démêlés judiciaires de Champeau. Seul à bord de son véhicule, Turcotte l'avait lourdement endommagé à la suite de sa conduite erratique.

Il avait été conduit à l'hôpital pour soigner ses blessures où il a refusé de fournir un échantillon d'haleine afin de détecter la présence d'alcool.

Devant la juge Claire Desgens de la Cour du Québec, il a aussi reconnu ce refus de fournir un échantillon d'haleine.

« Cet accident aurait pu impliquer d'autres personnes. Il faut que ça arrête », a signalé la juge à Champeau.

L'accusé a soutenu devant le tribunal qu'il avait arrêté de consommer.

« C'est le meilleur gage de sécurité de rester dans cette voie-là », a mentionné la juge Desgens.

La juge Desgens a imposé une interdiction de conduire pour les trois prochaines années dans le cadre de cette suggestion commune de l'avocat de la défense Me Patrick Fréchette et Me Claudie Marmet du ministère public.