Un vol à main armée a eu lieu mardi à Ascot Corner.

Alain Nadeau accusé de deux vols qualifiés

À peine sorti de détention, Alain Nadeau est de retour derrière les barreaux pour deux vols qualifiés commis à Ascot Corner au cours des dernières semaines, dont le plus récent aurait été commis mardi.
Nadeau de Saint-Joseph-de-Coleraine a été arrêté dans le secteur de Beaulac-Garthby après avoir vidé le tiroir-caisse du dépanneur de la station-service Ultramar de la route 112 à Ascot Corner mardi après-midi.
Devant le juge Paul Dunnigan de la Cour du Québec au palais de justice de Sherbrooke, l'individu de 34 ans a non seulement été accusé de ce vol qualifié, mais aussi de celui commis le 22 août dernier dans une autre station-service d'Ascot Corner.
L'individu de 34 ans aurait utilisé la même méthode pour commettre les deux vols.
Nadeau se serait présenté à la caissière pour demander de la monnaie à un billet de banque. Une fois le tiroir-caisse ouvert, il aurait bousculé l'employé pour s'emparer des billets de banque qui se trouvent dans la caisse.
Multirécidiviste
Alain Nadeau est un multirécidiviste en matière de vol qualifié.
En 2014, il a été condamné à une peine de 17 mois pour vol qualifié.
Lors des derniers événements de mardi, il se trouvait encore en probation de cette peine qui lui a été imposée.
Il possède un dossier en semblable matière qui n'est toujours pas réglé dans le secteur de Victoriaville.
Devant un juge
Le 11 septembre, des conditions de remise en liberté lui avaient été imposées dans un dossier de possession simple de stupéfiants et de bris de conditions.
Me Alexandre Fleurant a remis les nouveaux dossiers de Nadeau à jeudi pour fixer l'enquête sur remise en liberté.
C'est Me Isabelle Dorion qui représente le ministère public dans les nouveaux dossiers de vol qualifié et les bris d'engagements.
Ratissage
C'est une opération de ratissage rapidement déployée par la Sûreté du Québec (SQ) qui a permis d'arrêter Nadeau, mardi, après le vol qualifié commis sur la route 112.
« Une communication établie avec les unités limitrophes de la Sûreté du Québec jumelée au déploiement rapide des effectifs pour faire du ratissage ont permis aux policiers de la MRC des Appalaches de localiser l'individu. Le suspect a été arrêté par les policiers de la MRC des Appalaches, puis remis aux agents de la MRC du Haut Saint-François pour la suite des procédures », a expliqué la porte-parole de la Sûreté du Québec en Estrie, Aurélie Guindon.