Agressions et séquestration: un policier accusé 32 ans plus tard

SHERBROOKE — Le policier André Charland, âgé de 51 ans, a été arrêté à Candiac vendredi matin. Il a comparu au palais de justice de Lac-Mégantic le même jour, faisant face à quatre chefs d’accusation en matière d’agression sexuelle et de séquestration visant deux victimes d’âge mineures. Les fautes auraient été commises à Lac-Mégantic entre novembre 1986 et janvier 1987.

Ce n’est que 32 ans plus tard qu’André Charland est accusé des crimes qui se seraient produits quand il était âgé de 19 ou 20 ans, alors que l’homme n’exerçait pas encore le métier de policier.

À la suite de son arrestation, il a été relevé de ses fonctions, conformément aux dispositions du contrat de travail des policiers.

C’est la Direction des normes professionnelles de la Sûreté du Québec qui a procédé à l’arrestation.

Il est important de mentionner que l'homme arrêté ne travaillait pas à la Sûreté du Québec MRC du Granit, dans la région de Lac-Mégantic. Les crimes ont été commis dans la région en 1986, mais André Charland n'y habitait plus depuis. 

Un policier qui travaille actuellement dans la MRC du Granit possède le même nom et prénom que celui arrêté à Candiac, il s'agit donc de deux personnes différentes.

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.