Christopher Dégarie Giroux, photographié peu avant sa première comparution au palais de justice de Granby, le 16 juillet 2019.
Christopher Dégarie Giroux, photographié peu avant sa première comparution au palais de justice de Granby, le 16 juillet 2019.

Agression au McDonald’s: Dégarie Giroux déclaré délinquant dangereux?

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
L’homme qui a agressé sexuellement une fillette de neuf ans dans les toilettes d’un restaurant McDonald’s de Granby, en juillet 2019, pourrait être déclaré délinquant dangereux.

La Couronne a déposé une requête à cet effet au dernier passage en cour de Christopher Dégarie Giroux, 23 ans, mardi. La défense ne s’y est pas opposée.

M. Dégarie Giroux, qui est détenu depuis son arrestation survenue quelques minutes après son crime, sera donc à nouveau évalué en centre hospitalier afin de déterminer s’il doit être déclaré délinquant à contrôler, dangereux, ou aucun des deux.

« Nous voulons savoir s’il correspond au profil d’un délinquant dangereux ou à contrôler, indique Me Valérie Simard-Croteau, du ministère public. C’est pour s’assurer que la communauté est protégée. »

Avec l’étiquette de « délinquant à contrôler », l’accusé pourrait se voir imposer un maximum de 10 ans de prison, avec suivi à sa sortie. S’il est déclaré « délinquant dangereux », sa peine pourrait être plus large.

« C’est destiné à quelqu’un qui a des pulsions complètement irrépressibles, qui représente un risque qui ne peut pas être géré par la société », dit Me Simard-Croteau.

Quel que soit le résultat de l’évaluation, une sentence sera ensuite déterminée par la juge Danièle Côté, de la Cour du Québec. Le dossier de M. Dégarie Giroux revient devant la cour en novembre. Il souffre d’une déficience intellectuelle, mais a été déclaré apte à comparaître ainsi que criminellement responsable.

Plaidoyer

En janvier dernier, il avait plaidé coupable aux trois accusations déposées contre lui, soit agression sexuelle, attouchements sexuels et non-respect d’une ordonnance de la cour (la charge d’attouchements sexuels a été retirée par la suite).

Au moment de l’infraction, il lui était interdit d’être en contact, seul, avec des mineures à la suite d’une précédente condamnation pour des gestes similaires commis à Longueuil. Il avait alors été condamné à 90 jours de prison pour agression sexuelle, contacts sexuels avec une mineure, non-respect de ses conditions et fabrication de fausses preuves en cour, et inscrit au Registre des délinquants sexuels pour 10 ans.

En 2016, Christopher Dégarie Giroux avait également été trouvé coupable de vol à main armée et d’entrave au travail des policiers.

La famille de la fillette était de passage à Granby lorsque le crime a été commis, le 15 juillet 2019, vers 22h. La victime s’est rendue seule dans les toilettes de l’établissement de la rue Denison Est, où M. Dégarie Giroux l’a rejointe.

Inquiet de l’absence prolongée de sa fille, son père est entré dans la pièce où il a surpris l’accusé. Une bousculade s’en est suivie et M. Dégarie Giroux a pris la fuite. Il a été arrêté quelques minutes plus tard par la police de Granby.

Il est représenté par Me Geneviève Cardin, de l’aide juridique. En vertu du Code criminel, l’accusation d’agression sexuelle est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à 14 ans de prison.