Nacim Kouddar
Nacim Kouddar

Affaire Walmart: la requête pour conduire de Nacim Kouddar refusée

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
L’individu accusé à la suite de l’altercation mortelle dans le stationnement des Galeries 4-Saisons à Sherbrooke, en avril dernier, ne pourra pas conduire pour la durée des procédures judiciaires entreprises contre lui.

Nacim Kouddar demandait une modification de ses conditions de remise en liberté afin de pouvoir conduire un véhicule pour se rendre à son emploi.

L’individu de 25 ans de Mascouche est présentement accusé de négligence criminelle causant des lésions corporelles alors qu’il conduisait un véhicule, de voies de fait armées, de voies de fait graves et de délit de fuite causant des lésions.

Sa requête en modification de conditions a été rejetée, mercredi, par le juge Charles Ouellet de la Cour supérieure au palais de justice de Sherbrooke.

Le magistrat a émis une ordonnance de non-publication de faits de la cause à la demande du ministère public au début de l’audition de la requête.

L’agent de sécurité, victime dans cette affaire, Philippe Jean, est décédé le 20 août après avoir passé plus de 4 mois dans le coma.

Philippe Jean, père de cinq enfants, se trouvait dans le coma depuis l’altercation du 4 avril 2020.

Cette demande de modification de conditions se déroulait en parallèle avec les accusations criminelles qui se poursuivent devant la Cour du Québec.

La poursuite attend de nouveaux éléments de preuve à la suite du décès de Philippe Jean.

L’absence du rapport médical de Philippe Jean, celui du pathologiste ainsi que le rapport du coroner fait en sorte que le dossier ne peut pas avancer sur le plan légal.

La procureure aux poursuites criminelles Me Gabrielle Cloutier et Me Kim Dingman ont convenu de reporter le dossier à la mi-décembre afin que ces nouveaux éléments de preuve puissent être divulgués à la défense.