Une perquisition a été effectuée au 110 du chemin Laurendeau, jeudi, à Magog.

Ados intoxiqués: la RPM recueille des «éléments de preuve»

L’enquête amorcée en lien avec des comprimés de Xanax circulant dans la région de Memphrémagog demeure en cours après une perquisition effectuée au 110 du chemin Laurendeau, jeudi, à Magog.

Au domicile perquisitionné, la Régie de police de Memphrémagog (RPM) et l’Escouade régionale mixte de l’Estrie ont recueilli «des éléments de preuve concernant le trafic du médicament nommé Xanax. Toutefois, aucun comprimé de ce médicament n’a été trouvé sur les lieux.»

Lire aussi: Des ados intoxiqués par une drogue non identifiée

Cela dit, les policiers ont mis la main sur une faible quantité de cannabis ainsi que quelques comprimés de méthamphétamine lors de cette perquisition.

Trois suspects âgés de 19 à 22 ans, tous sans antécédent judiciaire, ont été arrêtés en lien avec cette affaire. Ils ont été libérés, mais devraient comparaître plus tard.

Notons que le Xanax est vendu sous ordonnance seulement et est prescrit à des patients ciblés qui ont d’abord été évalués par un médecin. De plus, le produit est déconseillé aux personnes âgées de moins de 18 ans.

Plus tôt cette semaine, des adolescents de la région de Magog ont été hospitalisés après avoir consommé des comprimés qui s’apparentaient presque en tout point aux pilules de Xanax vendues légalement.