Accusé de crime commis il y a plus de 40 ans

Un individu de Magog doit se défendre de gestes commis il y a plus de 40 ans au palais de justice de Sherbrooke.
Le dossier de l'individu de 70 ans, dont il faut préserver l'anonymat pour ne pas identifier les victimes parce qu'elles font partie de sa famille, était de retour au palais de justice de Sherbrooke. Le septuagénaire est accusé d'attentat à la pudeur, de grossière indécence et de voies de fait entre janvier 1972 et janvier 1982.
Il a comparu une première fois dans cette affaire en juin dernier.Devant le tribunal, mercredi, son avocat Me Christian Raymond a reporté le dossier au 23 janvier 2017.
Une enquête préliminaire doit alors être fixée.