Accusé d'agression sexuelle dans un bar: Guapacha prendra position en juin

Accusé d'agression sexuelle causant des lésions, Angel-Emiro Guapacha prendra position dans son dossier au début du mois de juin.
Guapacha est accusé d'agression sexuelle dans un bar de Sherbrooke dans la nuit du 19 janvier dernier.
Il était de retour devant le tribunal, jeudi, au palais de justice de Sherbrooke.
Son avocat Me Benoit Gagnon de l'aide juridique a expliqué au tribunal que la preuve était sous analyse.
Des rencontres ont eu lieu avec la procureure aux poursuites criminelles Me Marie-Line Ducharme afin de « faire avancer le dossier ».
Me Gagnon a reporté le dossier au 1er juin prochain pour prise de position.
L'individu a été remis en liberté sous conditions après une semaine de détention en janvier dernier.
L'accusé avait déposé 1000 $ pour garantir le respect de ses conditions de remise en liberté. Il ne peut pas consommer d'alcool, ne pourra pas aller dans les bars et ne pourra pas communiquer avec la victime.
Un couvre-feu lui a été imposé.
Des ordonnances de non-publication empêchent de divulguer toute information pouvant permettre d'identifier la victime ou de divulguer les faits de cette affaire.