Accident mortel à Saint-Germain: l'hypothèse du malaise écartée

Les résultats préliminaires de l'autopsie d'Yvan Goineau ont permis au coroner Yvon Garneau d'écarter l'hypothèse du malaise pour expliquer l'accident survenu lundi au petit matin sur la route 239 à Saint-Germain-de-Grantham, tout près de Drummondville.
«Les résultats préliminaires de l'autopsie indiquent une cause de décès purement accidentelle. Le malaise est exclu à ce moment-ci», statue le spécialiste.
Le coroner et les experts de la Sûreté du Québec devront désormais se pencher sur d'autres analyses, dont l'expertise mécanique de l'automobile du conducteur, qui sera réalisé au cours des prochains jours. «Les détails seront connus plus tard lors du dépôt du rapport du coroner», signifie-t-il.
Rappelons que l'homme de 64 ans, résident de Roxton-Pond, est décédé le jour même de son anniversaire. Pour une raison que l'on tente toujours de définir, la Nissan Rogue de M. Goineau aurait progressivement changé de voie afin de se retrouver en sens inverse et percuter un camion semi-remorque s'amenant dans l'autre direction.
La violence de l'impact n'a pas donné de beaucoup de chance au sexagénaire, son véhicule a été projeté dans un fossé de l'autre côté de la chaussée.