Ce lundi, le périmètre «vert», qui s’étant du cœur de La Malbaie à Saint-Irénée, est aussi entré en fonction.

À 4 jours du G7, le niveau de sécurité grimpe à La Malbaie

Le niveau sécuritaire a grimpé de plusieurs crans dans Charlevoix en ce début de semaine du Sommet du G7 à La Malbaie.

Le périmètre «rouge» autour du Manoir Richelieu, lieu de la rencontre des chefs d’État des 8 et 9 juin, a été activé durant la fin de semaine. Il est ceinturé par une clôture de 3,8 millions $ surmontée de caméras.

Ce secteur «interdit» est très sécurisé. Il enveloppe notamment Le Manoir Richelieu, site officiel de la rencontre des présidents et premiers ministres; celui-ci est fermé à sa clientèle régulière depuis plus d’une semaine déjà.

Aussi dans cette zone, le Casino de Charlevoix a accueilli son dernier joueur au cours de la fin de semaine. Il sera transformé en centre de presse pouvant accueillir quelques journalistes choisis par les délégations étrangères. Ceux-ci seront fouillés au Centre des congrès de Québec — désigné Centre international des médias pour le Sommet du G7 — puis transportés dans un convoi escorté par les policiers jusqu’au cœur de l’événement.

Ce lundi, le périmètre «vert», qui s'étend du cœur de La Malbaie à Saint-Irénée, est aussi entré en fonction. Le collègue Dave Kidd, de la radio locale CIHO-FM, rapporte notamment l’installation de deux postes de contrôle : un au rond-point de Saint-Irénée, l’autre au bas de la côte Bellevue, dans le secteur Pointe-au-Pic. 

La Sûreté du Québec confirme : «Depuis ce matin, 7h00, les points de contrôle sont en vigueur pour la zone verte», commente une porte-parole, la sergente Joyce Kemp. Les habitants des quelque 600 résidences du territoire identifié devront donc être munis d’une accréditation pour y circuler. Tout comme les membres des forces de l’ordre, employés du fédéral et délégués participant aux activités du G7.

LIRE AUSSI: À quoi ça sert un G7 ?

LIRE AUSSI: Les joyeux naufragés du G7

Dans les airs

Rappelons également qu’un périmètre aérien est en vigueur. Jusqu’au 10 juin, il est interdit de voler sans autorisation au-dessus d’un vaste territoire dont l’épicentre est La Malbaie. Interdit qui s’adresse également aux pilotes de drones.

Mêmes restrictions sur le fleuve Saint-Laurent. «Du 1er au 10 juin 2018, une zone d'interdiction à la navigation sera en vigueur dans le cadre de la tenue du Sommet du G7. La zone touche le secteur qui s'étend de Cap-à-l'Aigle à St-Irénée (Pointe-Jureux). La zone s'étend du rivage jusqu'à 3 km (1,6 mile marin) au large», indique la Gendarmerie royale du Canada dans un site Web.

Des restrictions à la circulation sont en outre en vigueur du côté de Saguenay depuis ce matin. Il faut dire que les chefs d’État du G7 devraient atterrir à la base de l’aviation de Bagotville pour ensuite être héliportés vers le Manoir Richelieu de La Malbaie.