88 automobilistes arrêtés pour vitesse en zone scolaire

Quatre-vingt-huit automobilistes ont été arrêtés pour excès de vitesse dans les zones scolaires à la rentrée 2019 à Sherbrooke.

Le Service de police de Sherbrooke a effectué une surveillance intensive près des écoles primaires et secondaires du territoire.

Entre le 28 août et le 16 septembre dernier, le SPS a effectué 121 opérations de surveillance.

C’est un total de 128 constats d’infraction qui ont été remis aux automobilistes.

« Plusieurs opérations ont été faites par nos patrouilleurs, policiers de l’escouade de circulation et aussi nos agents de la sécurité des milieux. La forte médiatisation concernant la rentrée scolaire de même que la mise en place des projets pilotes aux abords des écoles ont fait en sorte que les citoyens ont été en majorité respectueux des règles », signale le porte-parole du SPS, Martin Carrier, dans un communiqué.

La surveillance dans le cadre des projets-pilotes mis en place à Sherbrooke se poursuivra au cours de l’année scolaire.

Un projet-pilote a été mis en place auprès de sept écoles primaires du territoire en collaboration avec le ministère des Transports du Québec.

Des lignes en zigzag et de la présence de radars pédagogiques pour indiquer la vitesse des automobilistes ont été installées.

C’est à des fins de comparaison dans le cadre du projet-pilote que les lignes en zigzag apparaissent dans une seule direction à certains endroits.

Les écoles Sylvestre, Jean XXIII, Boisjoli, des Quatre-Vents, de la Maisonnée, du Boisé-Fabi et Desranleau sont visées par ce projet, qui a nécessité des investissements de 150 000 $. Quelque 28 pour cent des 182 contraventions pour excès de vitesse en zone scolaire ont été donnés dans le secteur de l’école Desranleau à la rentrée scolaire 2018.

Le respect des limites de vitesse en zone scolaire avait été identifié comme un problème cette année-là.