Francis Veilleux

26 nouvelles accusations en lien avec des vols de commerce

Ce sont 26 chefs d'accusation supplémentaires en lien avec des vols de commerce à Sherbrooke qui attendent Francis Veilleux et Michaël Sanders.
Michaël Sanders
Détenu également depuis la fin de semaine dernière, Francis Deslauriers verra les autorités judiciaires déposer 22 nouvelles accusations contre lui.
Les trois accusés auraient visité non seulement le Centre de foires de Sherbrooke, mais aussi le Centre de formation 24-Juin, la Base de plein-air André-Nadeau, le Complexe Thibault-GM, le chalet du mont Bellevue de même que les restaurants Shogun Sushi et Pizzeria Stratos de la 12e Avenue.
Tout dépendant des endroits, ils visaient les guichets automatiques et les petites caisses.
Introduction par effraction dans l'intention d'y commettre un vol, port de déguisement, possession d'outils de cambriolage, possession d'arme prohibée et à autorisation restreinte ont été autorisés, vendredi, par la procureure aux poursuites criminelles Me Geneviève Crépeau.
Deslauriers, Veilleux et Sanders seront formellement accusés lundi au palais de justice de Sherbrooke de ces nouveaux chefs au moment de leur enquête sur remise en liberté.
Aucune accusation n'a été portée relativement au vol à la bijouterie Skinner et Nadeau des Promenades King.
« L'enquête se poursuit. D'autres accusations seront portées sous peu. Des dossiers de Magog et de la SQ ont aussi été portés à notre attention », explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Philippe Dubois.
Pour le moment, les trois individus sont accusés de vol de moins de 5000 $, de recel, d'introduction par effraction au Centre de foires de Sherbrooke, de port de déguisement de même que de possession de divers outils de cambriolage pouvant servir à pénétrer dans un véhicule, une chambre forte ou un coffre-fort, soit une barre à clous, une meleuse, une masse, une pince monseigneur et des radios émettrices.
Deslauriers est aussi accusé de bris de conditions.
Les trois suspects auraient défoncé une vitre du Centre de foires pour y voler le guichet automatique. Âgés de 20 à 23 ans, ils ont été arrêtés vers 2 h 50 dans la nuit de samedi à dimanche à la suite du vol qui leur est attribué au Centre de foires. Les suspects ont été repérés sur la rue du 24-Juin dans l'arrondissement de Fleurimont à bord d'un véhicule Chevrolet Cruize.
Me Christian Raymond, Me Jean Leblanc et Me Benoit Gagnon de l'aide juridique défendent les trois accusés.